EN / FR
Menu
EN / FR

VIvez Le
Moment

Tennis Canada
Rapport annuel 2015

TENNIS CANADA FAIT PEAU NEUVE

2015 a marqué un point tournant pour Tennis Canada. En célébrant son 125e anniversaire et en profitant d’une vague de succès sans précédent à tous les niveaux, l’organisation s’est distinguée par une présence nationale encore plus forte. Logo, site web, campagne nationale et stratégie de contenu ont été renouvelés au début de 2015, pour refleter les valeurs et les principes fondamentaux associés à la façon de jouer au tennis au Canada : grâce, honneur, passion, discipline, multi-générations, respect, persévérance et famille.

Ces valeurs et ces principes reflètent les commentaires des amateurs de partout au Canada, recueillis lors d’une campagne qui leur demandait de nous dire ce que le sport représentait pour eux. Parmi un large éventail de témoignages, ces valeurs et principes fondamentaux de notre marque ont été choisis pour représenter la nouvelle image de Tennis Canada.

Faire preuve de détermination, gagner contre toutes attentes, prendre une raquette pour la première fois, rire avec des amis en jouant au terrain municipal ou voir notre joueur favori gagner à Wimbledon figurent tous parmi les moments qui rendent le tennis spécial et inspirant.

Les deux étoiles du tennis canadien, Milos Raonic et Eugénie Bouchard, ont également participé à la campagne Vivez le moment pour encourager tous les amateurs de tennis du pays à réaliser leurs rêves.

BIENVENUE

Tennis Canada et le tennis canadien ont fait  de grands progrès en 2015, réalisant des percées importantes autant sur les courts qu’en dehors. Si l’on devait résumer tout ce qui a été accompli dans les 12 derniers mois en un seul thème, ce serait « bâtir pour l’avenir ». C’est d’autant plus approprié que l’organisation tourne actuellement la page d’un important plan stratégique de quatre ans, qui a marqué l’histoire.

Les résultats sur le court de la relève canadienne ont dominé les manchettes, notamment ceux de Félix Auger-Aliassime, de Bianca Andreescu, de Denis Shapovalov, de Charlotte Robillard-Millette et de bien d’autres encore. Combinez cet énorme progrès au succès confirmé de Milos Raonic, d’Eugénie Bouchard, de Vasek Pospisil et des nombreux autres joueurs canadiens qui nous représentent si bien sur la scène mondiale, et il est clair que l’avenir du tennis canadien n’a jamais été aussi prometteur.

Du côté de la base, les résultats de notre sondage annuel sur la participation montrent que de plus en plus de joueurs de moins de 12 ans s’emparent de la raquette pour la première fois, ce qui permet à notre bassin de talent de se renouveler sans cesse. Le tennis est aussi l’un des sports les plus dynamiques du pays, puisque le Canada affiche le deuxième meilleur taux de nouveaux joueurs au monde. Cette tendance, associée à l’augmentation constante de l’intérêt des amateurs, montre combien le tennis occupe une position extrêmement avantageuse dans le paysage sportif canadien.

Par ailleurs, notre marque, Tennis Canada, a dévoilé ses nouveaux objectifs pour l’avenir. Fondés sur les bases du sport et de notre culture nationale, le logo, le site web et l’image de marque ont été renouvelés, renforçant les liens qui lient les Canadiens à nous, à titre de chef de file et de promoteur du sport partout au pays. Le rafraîchissement de notre image, de notre identité et de notre attitude est l’occasion de tendre la main vers nos partenaires provinciaux et de leur offrir plus de ressources. Pour ces raisons et bien d’autres, les relations avec nos associations provinciales de tennis n’ont jamais été meilleures.

Plusieurs autres secteurs prioritaires d’importance, comme la Coupe Rogers présentée par la Banque Nationale et nos activités de promotion, ont également obtenu un coup de pouce en 2015. Un accord de partenariat historique a permis d’approfondir notre relation avec Rogers et d’assurer l’avenir de nos deux événements phares à Toronto et à Montréal, tandis qu’un investissement important permet d’améliorer les deux installations qui accueillent les tournois. Pendant ce temps, une nouvelle installation est en voie d’achèvement, qui va nous donner un autre centre de formation dans l’ouest du pays.

Ceci n’est qu’un bref survol de ce qui a été accompli l’an passé; la lecture de ce rapport permettra de mieux saisir les détails. Alors que l’organisation se lance dans sa nouvelle stratégie quinquennale 2016-2020, nous espérons voir grandir ces fondations posées pour l’avenir prospérer et l’intérêt pour le tennis atteindre des sommets en conséquence.

John LeBoutillier

Président du conseil

Kelly D. Murumets

Président et chef de la direction

La vision et la mission de Tennis Canada demeurent les mêmes : devenir un chef de file mondial du tennis et assurer la croissance du tennis au Canada. Grâce à une marque encore plus forte, notre organisme espère devenir plus accessible et plus interactif avec tous les Canadiens, et réellement collaborer avec tous ceux qui ont contribué à faire du tennis un sport aussi positif au Canada pour stimuler encore davantage sa progression.

LES FAITS SAILLANTS DU TENNIS CANADIEN EN 2015

janvier
Jan 11

Milos Raonic joue certains des meilleurs matchs de sa carrière alors qu’il participe à sa première finale en 2015, s’inclinant devant Roger Federer 6-4, 6-7(2), 6-4 en finale du tournoi de Brisbane. Il s’agissait de sa 14e finale en carrière et, en cours de route, il réussit à battre son rival Kei Nishikori en demi-finale.

Jan 17

Il s’agit de la 22e année consécutive où Daniel Nestor remporte au moins un titre à l’ATP World Tour, alors que lui et son nouveau partenaire Rohan Bopanna remportent la victoire à Sydney. C’est la deuxième fois de suite que Nestor triomphe à Sydney.

Jan 22

Katherine Sebov prend part au Loy Yang Traralgon International, un tournoi junior de catégorie 1 de l’ITF qui a lieu en Australie avant les Internationaux juniors d’Australie.

Jan 26

Raonic accède au quart de finale du tournoi du Grand Chelem pour la troisième fois en carrière et pour la première fois à Melbourne en battant Feliciano Lopez au quatrième tour des Internationaux d’Australie.

Jan 27

Eugenie Bouchard participe à son deuxième quart de finale consécutif aux Internationaux d’Australie à Melbourne, en s’inclinant devant Maria Sharapova.

Jan 28

En participant à son premier tournoi majeur, Charlotte Robillard-Millette atteint les quarts de finale aux Internationaux juniors d’Australie.

février
Fév 8

Lors de sa première participation au Groupe mondial I de la Fed Cup, le Canada perd 4-0 devant la République tchèque au PEPS de l’Université Laval à Québec.

mars
Mar 8

Vasek Pospisil remporte le cinquième match de l’affrontement pour accorder une victoire de 3-2 au Canada contre le Japon au premier tour du Groupe mondial de la Coupe Davis au Doug Mitchell Thunderbird Sports Centre à Vancouver. Le Canada accède aux quarts de finale pour la deuxième fois de son histoire.

Mar 8

Gabriela Dabrowski et sa partenaire Alicja Rosolska remportent les grands honneurs du double de Monterrey en disposant d’Arina et d’Anastasia Rodionova en finale. Dabrowski remportait ainsi un titre de la WTA pour la deuxième fois de sa carrière.

Mar 16

Félix Auger-Aliassime bat, à l’âge de 14 ans, le 334e mondial Fritz Wolmarans et se qualifie pour le tableau principal du Challenger de Drummondville, au Québec, devenant ainsi le plus jeune joueur à accéder au tableau principal d’un Challenger et aussi le premier joueur né dans les années 2000 à figurer au classement de l’ATP.

Mar 20

Raonic accède à la demi-finale du tournoi d’Indian Wells en prenant la mesure de Rafael Nadal pour la première fois de sa carrière.

Mar 22

Pospisil remporte son premier titre en double au Circuit Masters 1000, alors que lui et Jack Sock remportent les honneurs à Indian Wells. Ils continuent sur leur lancée en accédant aussi à la finale de Miami la semaine suivante.

avril
Avr 12

Adil Shamasdin remporte son second titre en double de l’ATP World Tour, à Casablanca, avec son partenaire australien Rameez Junaid, devant les premières têtes de série Rohan Bopanna et Florin Mergea.

Avr 12

Denis Shapovalov et Vanessa Wong remportent les Championnats canadiens Rogers en salle chez les 18 ans et moins au Mayfair Parkway à Markham, Ontario.

Avr 18

Françoise Abanda remporte la plus grande victoire de sa carrière en battant Irina-Camelia Begu, la 33e joueuse mondiale, procurant une avance de 1-0 au Canada contre la Roumanie aux qualifications du Groupe mondial I de la Fed Cup à l’aréna Maurice-Richard de Montréal. Le Canada perdra finalement 3-2.

mai
Mai 11

Raonic se hisse au 4e rang mondial du classement de l’ATP World Tour, derrière Novak Djokovic, Roger Federer et Andy Murray. Il est le premier Canadien à atteindre le Top 4 du classement de simple.

Mai 23

Erin Routliffe et sa coéquipière Maya Jansen ont défendu leur titre avec succès aux championnats de la NCAA de la première division du double féminin en remportant leur second titre consécutif pour l’Université de l’Alabama.

Mai 24

Carol Zhao participe aux championnats nationaux de la NCAA de première division pour l’Université de Stanford, où elle finit deuxième. Zhao débutera la saison 2015-16 au premier rang national.

juillet
Juil 6

Pospisil l’emporte sur le 24e joueur mondial Viktor Troicki et se classe pour la première fois de sa carrière en quart de finale d’un tournoi du Grand Chelem à Wimbledon. Il lui a fallu trois matchs de cinq manches pour accomplir l’exploit, avant de finalement s’incliner devant Andy Murray.

Juil 15

Dabrowski et Philip Bester remportent la médaille d’argent en double mixte des Jeux panaméricains de 2015 au Centre Aviva à Toronto.

Juil 16

Dabrowski ajoute à sa récolte de médailles celle des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto en faisant équipe avec Carol Zhao pour remporter la médaille d’or du double féminin. C’était la toute première fois que le Canada remportait plusieurs médailles aux Jeux panaméricains.

Juil 19

Le Canada, sans les Raonic et Pospisil, s’incline devant la Belgique 5 à 0 en quart de finale du Groupe mondial de la Coupe Davis à Ostende, en Belgique.

Juil 23

Auger-Aliassime bat la 205e raquette mondiale, Darian King, et atteint les quarts de finale du Challenger Banque Nationale de Granby, doté d’une bourse de 100 000 $, tout ça alors qu’il n’a toujours que 14 ans.

août
Août 1

Bianca Vanessa Andreescu, qui participe à l’âge de 15 ans à son premier tournoi professionnel, accède à la finale du Challenger Banque Nationale de Gatineau au Québec.

Août 13

Philippe Bédard et Joel Dembe entrent dans l’histoire en remportant le bronze aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, au Centre de tennis de l’Université de Toronto à Scarborough, gagnant ainsi la première médaille du Canada en tennis en fauteuil roulant.

Août 16

Les champions de la Coupe Rogers présentée par la Banque Nationale 2015 sont couronnés : l’étoile montante de 18 ans, Belinda Bencic, remporte le titre à Toronto et Andy Murray rafle son troisième titre canadien à Montréal.

Août 19

Shapovalov remporte la victoire des championnats nationaux juniors U18 cette année, en battant Auger-Aliassime lors de la finale extérieure, une victoire qui vient s’ajouter à son triomphe en salle plus tôt cette saison. Du côté des femmes, Andreescu obtient son premier titre national en surclassant Wong.

Août 23

Une semaine après avoir participé à la finale de la Coupe Rogers, Nestor remporte le Masters 1000 à Cincinnati aux côtés d’Edouard Roger-Vasselin.

Août 29

Auger-Aliassime gagne son premier tournoi de catégorie 1 de l’ITF au College Park du Maryland, en battant Shapovalov dans une finale entièrement canadienne.

septembre
Sep 5

Andreescu vole la première place à sa compatriote canadienne Robillard-Millette en remportant le tournoi de catégorie 1 à Repentigny, Québec, la victoire la plus importante de sa carrière jusque-là. Auger-Aliassime prend la deuxième place.

Sep 13

Auger-Aliassime et Shapovalov remportent le double aux Internationaux de tennis junior des États-Unis, le premier tandem entièrement canadien à gagner un tournoi majeur en 25 ans.

Sep 19

Frank Dancevic décroche le titre du Futures Tevlin à Toronto, son troisième titre consécutif du Circuit professionnel de l’ITF, récoltant ainsi 15 victoires consécutives. Il gagnera finalement 19 fois de suite avant de perdre à la finale du Futures de Mayfair la semaine suivante.

Sep 25

Le membre du conseil de Tennis Canada Jack Graham est réélu au conseil d’administration de la Fédération internationale de tennis. Membre depuis 2009, il est le seul Canadien à avoir siégé au Conseil de l’ITF.

Sep 27

Raonic remporte son 8e titre en carrière sur le Circuit de l’ATP World Tour à St-Petersburg. C’est la cinquième année consécutive où il reçoit au moins un trophée.

octobre
Oct 3

Rosemarie Asch continue de tout rafler aux Championnats du monde de tennis pour super vétérans de l’ITF, en gagnant trois médailles d’or chez les 85 ans et plus – le simple féminin, le double féminin et le double mixte, qu’elle remporte avec son compatriote canadien Lorne Main.

Oct 4

Le Canada fait les annales en remportant sa toute première Coupe Davis junior à Madrid. Les Canadiens Auger-Aliassime, Shapovalov, Benjamin Sigouin et le capitaine de l’équipe, Oded Jacob, remportent la finale 2-1 face aux Allemands. Du côté féminin, l’équipe canadienne –Andreescu, Robillard-Millette, Wong et le capitaine Ralph Platz – ont une victoire décisive de 3-0 sur les Russes, et remportent ainsi la médaille de bronze. Le Canada est le premier pays à voir ses deux équipes se hisser sur le podium.

Oct 11

Pospisil et Jack Sock s’emparent du titre à Pékin, en remportant la finale contre Nestor et Roger-Vasselin. Il s’agit du cinquième trophée en double de Pospisil.

Oct 25

Les vainqueurs des Championnats canadiens Birmingham de tennis en fauteuil roulant sont couronnés, à Vancouver. Philippe Bédard remporte son troisième titre consécutif chez les hommes. Rob Shaw récolte son premier trophée canadien chez les quads et Maude Jacques fait de même chez les femmes.

décembre
Déc 6

Auger-Aliassime remporte sa seconde épreuve de catégorie 1 de la saison, en gagnant les prestigieux Championnats internationaux Eddie Herr en Floride et devient ainsi le plus jeune joueur de tous les temps à s’emparer du titre chez les 18 ans.

Déc 13

Andreescu remporte les grands honneurs de l’Orange Bowl en Floride, devenant ainsi la troisième Canadienne seulement à gagner ce titre prestigieux. Cette victoire survient après qu’elle se soit méritée le trophée de l’Orange Bowl chez les 16 ans l’an dernier.

EN QUELQUES CHIFFRES

Mission

Assurer la
croissance du tennis
au Canada

LAMOUR DU TENNIS S’ÉPANOUIT AU NIVEAU LOCAL

love-grassroots-image

La participation au tennis et l’intérêt qu’il suscite continuent de croître ces dernières années, et cela dès le plus jeune âge – dans les communautés locales, les écoles et les parcs.

Des programmes de tennis sont offerts à travers le pays par plusieurs partenaires de Tennis Canada, notamment les programmes Récré-tennis, Les Clubs Garçons et Filles du Canada et le tennis scolaire.  À eux seuls, ces programmes ont incité plus de 70 000 jeunes à s’intéresser au sport en 2015.

love-grassroots-image-2

Nos champions des collectivités ont démontré encore une fois à quel point ils sont importants pour le sport au Canada, en offrant toutes sortes de programmes aux populations défavorisées et en ayant un impact positif dans leurs communautés. Plus de 200 événements ont eu lieu dans les communautés canadiennes en invitant les résidents à s’initier au tennis et en démontrant qu’il est un sport accessible et abordable. Plus de 14 000 enfants 12 ans et moins ont commencé à jouer au tennis en 2015 grâce aux programmes Récré-tennis.

Tennis Canada a aussi formé des entraîneurs et des bénévoles, grâce aux Clubs des Garçons et Filles du Canada et à leurs programmes de ligues organisées pour leurs membres, en donnant plus de 7 000 $ en équipement. Ce partenariat avec 14 clubs en Ontario et au Québec a permis à plus de 750 jeunes de milieux défavorisés d’avoir accès au tennis par équipe.

Et finalement, un partenariat en milieu scolaire entre Tennis Canada et Éducation physique et santé Canada a prouvé encore une fois sa popularité. Le tennis scolaire, qui fournit aux professeurs un plan de cours étape par étape, facile à suivre, a été présenté dans 606 écoles au Canada et a rejoint 57 543 jeunes.

love-grassroots-image-3

Team Tennis et le Circuit des recrues Rogers sont deux des programmes communautaires les plus importants à l’échelle du pays. Team Tennis est une priorité au niveau du département communautaire, puisqu’elle fournit une équipe, l’organisation d’une ligue pour le sport et permet aux participants de se mesurer à des joueurs du même niveau. Plus de 2 400 jeunes Canadiens se sont inscrits à Team Tennis en 2015, dans plus de 25 lieux différents.

Également en 2015, 165 tournois du Circuit des recrues Rogers – conçu pour faire le pont entre le tennis de niveau débutant et le circuit junior provincial – ont eu lieu à l’échelle du pays, faisant ainsi participer 4 436 jeunes à des tournois.

love-grassroots-image-4

Au niveau universitaire, le tennis devient progressivement une excellente option pour les joueurs qui veulent continuer à s’impliquer dans le sport. Plus de 400 étudiants-athlètes ont joué au tennis au Canada en 2015, comptant 26 universités en compétition aux championnats nationaux. Démontrant bien comme le talent prend de l’ampleur, deux joueurs ont été couronnés champions pour la première fois au Centre Aviva cette année, l’Université Laval raflant les honneurs chez les hommes et l’Université York remportant le titre féminin.

Au niveau de la NCAA, 234 Canadiens ont joué au tennis pour des établissements scolaires des États-Unis en 2015, et plusieurs se sont démarqués, dont Carol Zhao, qui a fini deuxième aux Championnats nationaux de première division de la NCAA et a débuté l’automne 2015 en première place du classement au pays, et Erin Routliffe, qui a remporté son deuxième championnat consécutif en double de la NCAA avec sa partenaire américaine Maya Jansen.

 

15 – GRAVIR LE SOMMET DU SUCCÈS

 

15-foundation-image

L’entraînement de qualité supérieure demeure une priorité pour le développement du tennis au Canada et, en 2015, davantage d’efforts ont été déployés pour augmenter le nombre d’entraîneurs certifiés. Au cours de l’année, 38 cours d’accréditation ont été offerts au Canada et ont permis de former 395 entraîneurs certifiés à différents niveaux.

Les entraîneurs de partout au Canada continuent toujours à travailler en vue de s’améliorer : plus de 800 entraîneurs ont participé à 20 conférences et séminaires de perfectionnement professionnel dans le but d’accroître leurs compétences.

En 2015, neuf clubs ont accueilli les meilleures nominations des CDT (Centres de développement de tennis) pour leurs réalisations en entraînement de joueurs provinciaux, nationaux, collégiaux et internationaux. Les voici :

OR – Ace Tennis Burlington, Tennis Île-des-Soeurs
ARGENT – Mayfair West, Académie Tennis Momentum, Club Avantage Multisports, Ontario Racquet Club
BRONZE – Saville Sport Centre, ACE Tennis Toronto Tennis City, Académie Ménard et associés

L’Association des professionnels du tennis (APT) est demeurée la ressource de pointe pour les entraîneurs de partout au pays. En 2015, l’APT a lancé sa nouvelle campagne de marque lors de sa conférence nationale annuelle des entraîneurs, qui fut l’un de ses événements les plus réussis à vie. Judy Murray fut une invitée de marque dans le cadre de cette conférence, à Toronto et Montréal, où elle partagea son inestimable expérience, sa sagesse et ses techniques avec l’assistance de plus de 200 entraîneurs.

Plus tard cette année-là, le nombre des membres a atteint un nouveau record avec 3 000 entraîneurs faisant maintenant partie de l’APT. L’organisme mérite toujours la reconnaissance des entraîneurs, avec plus de 70 installations permanentes au Canada qui n’emploient maintenant que des membres certifiés actifs de l’APT.

Les entraîneurs ont besoin d’installations pour travailler et, alors que les Canadiens identifient le manque d’installations intérieures permanentes comme l’un des principaux obstacles au sport, Tennis Canada et les associations provinciales de tennis qui en sont partenaires continuent d’appuyer avec conviction le développement de ces installations au pays. Des lettres d’appui, des guides de référence et le soutien des groupes de défense ont aidé plusieurs partenaires canadiens à susciter l’intérêt nécessaire à l’élaboration de plans pour construire plus de courts et d’installations accessibles à l’année.

De plus, Calgary, Halifax et la région du Grand Vancouver ont été identifiées comme des marchés importants pouvant accueillir des centres régionaux de développement de tennis, qui viennent en complément aux centres déjà existants dont le Centre Aviva de Toronto et le Stade Uniprix de Montréal. Les progrès sont palpables dans ces trois marchés grâce à l’aide des groupes de soutien locaux, des partenaires et des APT.

15-foundation-image-2

15-foundation-image-3

Calgary demeure le premier marché ciblé pour de nouvelles installations. Après avoir conclu un accord foncier avec la ville de Calgary en 2013, tous les autres fonds nécessaires ont été recueillis pour la construction d’un centre régional de développement de tennis, qui contiendra huit courts intérieurs à surface dure. Sous la direction du membre du conseil de Tennis Canada Ron Ghitter et du président de Tennis Alberta Glen Scott, le nouveau Centre de tennis Osten & Victor doit ouvrir ses portes en Alberta au printemps 2016.

À Toronto et Montréal, plusieurs événements connexes uniques ont eu lieu en 2015 pour générer des recettes supplémentaires. Le Stade Uniprix a accueilli plusieurs galas où ont participé Les Grands Ballets, l’Institut de cardiologie de Montréal, l’Orchestre symphonique de Montréal ainsi que la première soirée de financement de Tennis Canada. Au Centre Aviva, le partenariat avec l’Université York est toujours aussi fort, puisqu’elle y tient leurs examens et convocations au Centre d’excellence, de même que la Cérémonie inaugurale d’orientation des nouveaux étudiants de l’Université York. L’an dernier, il accueillait également avec succès les championnats de tennis des Jeux panaméricains 2015 ainsi que les deux médaillés du Canada.

15-foundation-image-4

Pendant que le nombre d’événements continue d’augmenter au Canada, le nombre d’officiels est aussi appelé à croître. Le pays est en train de devenir un bassin de talents de haut niveau, comptant trois Canadiens certifiés en tant qu’officiels internationaux par le programme d’accréditation conjoint de l’ATP/WTA/ITF en 2015 (un arbitre de chaise, un arbitre et un arbitre en chef) de même qu’un juge-arbitre. Il y a maintenant un total de 26 officiels canadiens certifiés par l’ATP/WTA/ITF.

Tout au long de l’année, Tennis Canada a fourni du personnel à plus de 70 événements aux niveaux national, international et professionnel, dont les Jeux panaméricains et parapanaméricains à Toronto. Et c’est sans tenir compte des nombreux autres tournois provinciaux auxquels des arbitres canadiens ont participé.

De plus, la présence des officiels canadiens fut particulièrement importante aux épreuves de haut niveau, notamment la participation de plusieurs officiels d’ici aux événements de l’ATP et de la WTA, une indication du niveau de qualité croissant des officiels provenant du Canada. Des programmes de formation furent régulièrement offerts en 2015, dont 20 cliniques dans six différentes provinces.

30 – COLLABORER AVEC NOS PARTENAIRES POUR LA CROISSANCE DU SPORT

30-partnerships-image

Le tennis, au Canada, ne connaîtrait pas son actuelle progression ni sa situation enviable sans l’aide, le soutien et l’influence de nos partenaires. Nos relations avec nos sociétés commanditaires, nos donateurs et les associations provinciales de tennis ont été indispensables encore une fois en 2015, et elles continuent d’évoluer tout en devenant plus solides.

Tennis Matters

L’avancée du financement de Tennis Canada s’est poursuivie en 2015, et 2 300 personnes à travers le pays ont fait un don pour le sport au Canada – un chiffre sans précédent. Cela s’est traduit par une collecte de fonds annuelle record de 4 millions de dollars pour la progression du tennis partout au pays, et à tous les niveaux. Un élément encourageant de ces dons fut que la plupart des nouveaux donateurs provenaient de l’extérieur de la grande province de l’Ontario, ce qui a démontré l’importante progression du sport d’un océan à l’autre, ainsi que le fait que les amateurs proviennent de toutes les provinces.

Tennis Matters 1

Le gala du 125e anniversaire de Tennis Canada fut le plus grand événement de la saison, pour Tennis Matters. Ayant eu lieu au stade Uniprix, à Montréal, l’événement a permis de présenter les jeunes athlètes prometteurs du centre d’entraînement. Il a été présidé par des chefs de file du monde des affaires du Québec – Louis Vachon, président-directeur général à la Banque Nationale, Sylvain Roy, président de Rogers Québec, et Marc Bibeau, membre du conseil d’administration de Tennis Canada. La soirée a été un grand succès, et elle a permis d’amasser l’impressionnante somme de 195 000 $.

Tennis Canada souhaite remercier chaleureusement les donateurs qui ont généreusement contribué entre 1er janvier et le 31 décembre 2015. Pour consulter la liste complète des donateurs, cliquez ici.

Sociétés commanditaires

En 2015, Tennis Canada a consolidé sa relation avec son plus important partenaire en renouvelant Rogers à titre de partenaire principal de la Coupe Rogers jusqu’en 2020. Cette entente de cinq ans inclut les droits de diffusion à Sportsnet des tournois, ainsi qu’un partenariat plus poussé sur la promotion et la progression des tournois à Toronto comme à Montréal durant toute l’année. L’entente de diffusion inclut aussi TVA Sports en tant que fournisseur francophone.

De plus, le stade torontois de classe mondiale s’est vu donner un nouveau nom en 2015, alors qu’une entente d’appellation a été faite avec Aviva Canada. En juin, le bâtiment a été rebaptisé le Centre Aviva. Au même moment, Aviva a obtenu le titre de partenaire platine de la Coupe Rogers à Toronto et à Montréal et demeurera un partenaire clé pour les années à venir.

Partnerships 1

Sporting Life a aussi été un atout fort de cette grande année, ce géant de la vente au détail étant devenu le détaillant officiel de la Coupe Rogers de Toronto ainsi que le fournisseur officiel de Tennis Canada. Cette entente de cinq ans englobera l’association en entier.

Parmi les autres ententes majeures renouvelées en 2015 se trouvent celles d’Emirates Airline et des US Open Series, chacune se poursuivant jusqu’en 2019.

Associations provinciales de tennis

Les efforts des associations provinciales de tennis pour faire croître leurs propres communautés sont parmi les plus importants accomplissements au Canada pour faire progresser le sport. En 2015, nos partenariats avec les PTA se sont renforcés à la suite de l’alignement de nos efforts et de nos objectifs. Pour la liste complète des PTA, veuillez cliquer ici.

40 – LE TENNIS S’ADAPTE À TOUS

40-wheelchair-image

L’une des réalisations les plus emballantes de l’histoire canadienne du tennis en fauteuil roulant s’est produite en 2015 – un moment qu’on ne pourra pas oublier de si tôt.

Par un après-midi ensoleillé du mois d’août, au Centre de tennis de l’Université de Toronto à Scarborough, Philippe Bédard et Joel Dembe l’emportent sur leurs rivaux américains Steve Baldwin et Jon Rydberg et gagnent la médaille de bronze des Jeux parapanaméricains de 2015 à Toronto. Cette victoire représentait la toute première médaille du Canada au tennis en fauteuil roulant et représentait l’aboutissement triomphal de nombreuses années de travail acharné.

D’autres événements importants ont également eu lieu en 2015, notamment l’obtention de la sixième place par l’équipe canadienne quad à la Coupe du monde par équipe BNP Paribas à Antalya, en Turquie. Et pour la première fois depuis 2007, les Championnats canadiens Birmingham de tennis en fauteuil roulant se tenaient en Colombie-Britannique et remportaient un vif succès au Centre de tennis de l’UBC. Deux joueurs y furent couronnés champions en simple pour la première fois, Rob Shaw en finale du simple quad et Maude Jacques en simple féminin, pendant que Philippe Bédard remportait son troisième championnat national consécutif au tournoi masculin.

En termes de développement, des tournois provinciaux et régionaux ont eu lieu en Colombie-Britannique, au Québec, au Manitoba, en Alberta et en Saskatchewan, dans le but de permettre aux athlètes de participer à plus de compétitions. Le nombre de programmes réguliers de tennis en fauteuil roulant a passé de 20 à 24 au Canada par rapport à l’année précédente. De plus, en Colombie-Britannique et en Ontario, de nouveaux programmes de tennis junior ont été lancés afin de produire encore plus de joueurs de haut niveau.

Il existe en ce moment environ 150 joueurs réguliers de tennis en fauteuil roulant au Canada, provenant de sept provinces.

40-seniors-image

Le tennis canadien a sans conteste été dominé par une athlète senior en 2015 : nulle autre que la doyenne de 84 ans, Rosemarie Asch. De retour des Championnats du monde individuels de tennis pour super vétérans de l’ITF, Asch ajoutait trois médailles d’or à ses accomplissements déjà imposants en tant que l’une des  joueuses senior de tennis les plus prolifiques au Canada.

Rosemarie Asch a raflé les titres des trois épreuves chez les 85 ans auxquelles elle a participé à Umag, en Croatie : le simple féminin, le double féminin et le double mixte. En double, ses partenaires étaient son compatriote canadien et vétéran Lorne Main et la Hongroise Erzsebet Szentirmay.

De retour chez nous, les événements nationaux ont eu beaucoup de succès. Victoria était le nouvel hôte des Championnats de l’Ouest du Canada de tennis en salle pour vétérans, avec plus de 185 participants de partout au pays accueillis dans l’un des événements en salle les mieux organisés pour les vétérans à avoir eu lieu au Canada. Les membres dynamiques de la communauté locale de tennis se sont vraiment ralliés à ce tournoi de Victoria.

Démontrant la croissance du tennis pour vétérans, les Championnats canadiens Steve Stevens de tennis pour vétérans qui eurent lieu en août ont attiré un nombre sans précédent de participants – près de 500. Cinq clubs différents ont accueilli plus de 800 matchs au cours de la semaine. L’an prochain, un nouveau marché attend les championnats canadiens : notre capitale nationale, Ottawa.

AVANTAGE – REHAUSSER LE PROFIL ET LE PRESTIGE GRÂCE AUX TOURNOIS

advantage-tournaments-image

La Coupe Rogers présentée par Banque Nationale continue d’être la référence en matière de tennis au Canada, les tournois amenant le monde du tennis au pays chaque année, suscitant hautement l’intérêt et offrant un financement pour la progression du sport d’un océan à l’autre. En 2015, les événements à Montréal comme à Toronto ont été, comme chaque fois, des semaines offrant une fantastique expérience à l’intérieur comme à l’extérieur des courts.

Une nouveauté de 2015 a été l’application Coupe Rogers, qui incluait les deux villes et les deux langues officielles. L’application était accessible sur iPhone et sur Android, et elle comprenait des renseignements pertinents comme les pointages en direct, les têtes de série ainsi que des éléments interactifs comme des photos, l’écoute en direct et le Passeport du fan. Elle a connu un vif succès pour cette première année, ayant été l’application sportive la plus téléchargée au Canada en un jour de tournoi et s’étant classée dans le Top 5 pour la majorité des jours de la semaine.

Montréal

La Coupe Rogers de Montréal a connu un départ en force avec deux rendez-vous majeurs dès la première fin de semaine. Le tirage officiel s’est tenu au Fairmont Queen Elizabeth avec Stan Wawrinka, deux fois champion du Grand Chelem, et les finales de la Mini Coupe Rogers au Parc olympique ont été lancées par Jo-Wilfried Tsonga et Félix Auger-Aliassime, le jeune joueur vedette canadien.

Des athlètes d’autres sports ont aussi pris part au tournoi, des matchs de hockey-balle et de soccer ayant eu lieu plus tôt dans la semaine. Des vedettes du hockey ont été présentes, dont Alex Burrows, Lars Eller et Marie-Philip Poulin. De plus, Gaël Monfils et d’autres vedettes de l’ATP se sont joints à des joueurs de l’Impact de Montréal pour le match de soccer.

Fabienne Larouche, auteure et productrice bien connue au Québec, a été la porte-parle du tournoi et a partagé sa passion du tennis. La Coupe Rogers a encore redonné à la communauté locale, en faisant un don de 0,15 $ par billet vendu à la banque alimentaire du quartier Villeray–Parc-Extension, pour un total de 31 000 $.

Andy Murray a remporté son troisième titre à la Coupe Rogers, ayant défait le numéro un mondial Novak Djokovic dans un match épique. Il a été rejoint dans le cercle des gagnants par Bob et Mike Bryan, qui ont remporté la finale du double pour la cinquième fois, triomphant de justesse dans un bris d’égalité contre la légende canadienne Daniel Nestor et son partenaire Édouard Roger-Vasselin.

Toronto

À Toronto, La Coupe Rogers a été lancée par le tirage officiel au Hilton centre-ville, en la présence de la Canadienne Eugenie Bouchard. Celle-ci s’est inclinée dès la première ronde, mais elle a participé à la cérémonie du ruban afin de rebaptiser officiellement le stade au nom du Centre Aviva.

2015-Draw-069

L’événement Pizzaville Free Community Weekend a été le plus populaire jusqu’ici, ayant attiré 26 000 amateurs gratuitement pour leur faire vivre l’expérience du tennis de calibre mondial et leur faire prendre part à d’amusantes activités. De plus, des vedettes de la WTA ont participé au tournoi Sportsnet Ball Hockey, dont Petra Kvitova, Jelena Jankovic et Lucie Safarova, qui ont joué contre des joueurs tels que Jason Spezza et Peter Holland.

Le site a connu une nouveauté cette année, la Zone Tennis Canada, un espace lounge confortable et décontracté, accessible à tous. Affichant un grand écran vidéo présentant des matchs de Montréal et décoré aux couleurs du Canada, ce lounge a été populaire auprès des visiteurs, qui sont venus s’y asseoir et s’y détendre.

Justine Henin a fait son entrée au Temple de la renommée de la Coupe Rogers après la demi-finale de samedi, et elle a passé deux jours au tournoi. Elle a rendu visite aux membres du Premium Series Club, aux propriétaires de loge, et elle a rencontré les médias. Deux fois championne de la Coupe Rogers, elle fut une extraordinaire invitée et la cérémonie a été bien accueillie.

La Suisse Belinda Bencic a été nommée championne après que Simona Halep se soit retirée lors du troisième set de la finale. Ce titre s’est joint au conte de fées de la jeune Bencic, qui à 18 ans, a aussi éliminé Serena Williams lors des demi-finales. Assurément, une étoile est née sur les courts du Centre Aviva! En double, le populaire duo formé par l’Américaine Bethanie Mattek-Sands et la Tchèque Lucie Safarova a remporté le titre.

2015-Day-9--0307

Événements canadiens

En lien avec la Coupe Rogers, le Canada présente chaque année de nombreux autres événements pour les joueurs professionnels, ceux à mobilité réduite et les jeunes, lesquels sont d’une importance vitale pour une offre compétitive saine. Cliquez ici pour accéder à la liste complète des champions de chacun de ces tournois.

LE JEU – LA « GÉNÉRATION MONTANTE » ÉMERGE D’UNE STRUCTURE SOLIDE

Les résultats et les succès récents de joueurs comme Milos, Genie et Vasek, la perception du tennis canadien a globalement changé. Le monde regarde le Canada et se demande comment le pays s’y prend. La structure en place inspire d’autres pays émergents dans le tennis, les événements attirent un groupe de joueurs de calibre élevé et les bases du sport ont la réputation d’être solides et de se renforcer toujours plus.

Le Centre national d’entraînement et les programmes de formation nationaux juniors, mis en place en 2007, jouent un grand rôle dans ce succès. Le centre d’entraînement à temps plein de Montréal et les trois programmes U14 à Montréal, Vancouver et Toronto produisent des joueurs de talent. Ce talent s’inspire de l’ancienne génération, qui montre par son exemple qu’il est possible d’atteindre un niveau élevé de succès si l’on se met au travail. Les attentes sont élevées pour cette prochaine génération.

bianca1 copy

À la fin de la saison 2015, le Canada comptait six juniors classés parmi les 40 meilleurs au monde, dont deux parmi les dix meilleurs. Nous pouvons aussi nous vanter d’avoir les deux joueurs de 15 ans les mieux classés au monde, soit Félix Auger-Aliassime et Bianca Andreescu. La liste de leurs exploits de 2015 est longue et historique à plusieurs points de vue. Elle comprend notamment :

  • Le Canada a remporté le titre junior de la Coupe Davis 2015 pour la première fois en 30 ans d’histoire grâce aux membres de l’équipe, Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov et Benjamin Sigouin.
  • Denis et Félix ont également fait équipe pour remporter le titre en double au Internationaux juniors des États-Unis.
  • Charlotte Robillard-Millette a atteint les quarts de finale des Internationaux juniors d’Australie en 2015 et s’est hissée au 4e rang mondial – le meilleur classement de sa carrière.
  • Charlotte a également atteint les quarts de finale lors de deux événements professionnels Challenger.
  • Félix est devenu le premier joueur né dans les années 2000 à avoir un classement ATP à 14 ans et en mars dernier, est devenu le plus jeune à se qualifier pour un événement Challenger. Il a atteint les quarts de finale au Challenger de Granby et a catapulté son classement au 742e rang mondial.
  • Bianca est devenue, la troisième Canadienne à remporter le titre Orange Bowl U18 et elle l’a fait à l’âge de 15 ans à peine. Elle a accompli cet exploit tout juste un an après avoir remporté l’Orange Bowl U16 en 2014.
  • Félix est devenu le plus jeune champion qu’ait jamais connu l’Eddie Herr International après avoir emporté le titre U18 en décembre.
  • Benjamin avait aussi connu du succès à l’Eddie Herr, atteignant les demi-finales et passant à un cheveu de provoquer une finale 100 % canadienne.
  • Cette année, Denis a balayé les tournois nationaux juniors U18, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et a également atteint la finale d’un tournoi junior de catégorie 1 l’été dernier.
  • Bianca a atteint la finale de son premier événement pro au tournoi Challenger de Gatineau.

Boysteam-JuniorDavisCuptrophy

Les espoirs pour cette nouvelle vague sont élevés. Ils sont jeunes, motivés et ont le talent pour accomplir de grandes choses. À cela s’ajoute un groupe plus récemment diplômé qui comprend Brayden Schnur, Françoise Abanda, Filip Peliwo et Carol Zhao, qui ont tous encore beaucoup à attendre de leur jeune carrière.

Pour continuer à soutenir cette nouvelle génération, deux ajouts importants ont été apportés au personnel, afin de compléter la structure. Nicolas Perrotte de la Fédération Française de Tennis a été embauché pour diriger le développement physique du CNT Montréal et les trois Centres régionaux. Il a travaillé avec tous les meilleurs joueurs français au cours de sa carrière, dont les championnes du Grand Chelem Amélie Mauresmo et Marion Bartoli, de même que Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils et Gilles Simon. Le Dr Jason Vescovi a aussi été engagé, pour diriger les programmes de science sportive et de médecine du sport. Il a travaillé avec plusieurs autres organismes nationaux de sport dans le passé et travaillera à favoriser l’excellence dans les programmes, avec les joueurs et les entraîneurs de soutien, et faire de la recherche portant sur le tennis pour apporter un avantage concurrentiel à nos athlètes.

Les joueurs dans ce système reçoivent la meilleure formation possible et le soutien et les résultats qu’ils obtiennent illustrent à quel point les choses vont dans la bonne direction. L’avenir apparaît très brillant.

Vision

Devenir un chef
de file mondial
au tennis

Conseil d’administration

Haute direction

PRIX D’EXCELLENCE DE TENNIS CANADA POUR 2015

Élite

Hommes

Joueur de l’année : MILOS RAONIC
Joueur de simple de l’année : MILOS RAONIC
Joueur de double de l’année : VASEK POSPISIL
Joueur le plus amélioré : VASEK POSPISIL

FEMMES

Joueuse de l’année : EUGENIE BOUCHARD
Joueuse de simple de l’année : EUGENIE BOUCHARD
Joueuse de double de l’année : GABRIELA DABROWSKI
Joueuse la plus améliorée : CAROL ZHAO

JUNIORS

Joueur junior de l’année : FÉLIX AUGER-ALIASSIME
Joueuse de l’année : BIANCA ANDREESCU

Élite (fauteuil roulant)

Joueur de l’année : PHILIPPE BÉDARD/JOEL DEMBE
Joueuse la plus améliorée : KYLE THOMPSON

Vétérans

Prix individuels : ROSEMARIE ASCH (CHAMPIONNE MONDIALE CHEZ LES FEMMES 85 ANS ET PLUS) + TARAS BEYKO (NUMÉRO 1 MONDIAL – HOMMES 45 ANS ET PLUS)
Par équipes : ROSEMARIE ASCH/LORNE MAIN (CHAMPIONS MONDIAUX DOUBLE MIXTE 85 ANS ET PLUS) + MICHELLE KARIS/CORA WILLS (MÉDAILLE DE BRONZE – FEMMES 55 ANS ET PLUS)
Tournoi de l’année : CHAMPIONNATS DE TENNIS POUR VÉTÉRANS EN SALLE DE L’OUEST DU CANADA, VICTORIA (COLOMBIE-BRITANNIQUE)
Croissance du sport : JOHN PAYNE

Entraîneurs

Prix de l’APT

Entraîneur de l’année : ROB STECKLEY (ON)
Pro de l’année : PAUL CAIRNS (ON)
Installations annuelles de l’année : ABONY FAMILY TENNIS CENTER (NB)
Installations saisonnières de l’année : THUNDER BAY COMMUNITY TENNIS CENTRE (ON)
Animateur de stages de l’année : ANDRÉANNE MARTIN (QC)
Prix de reconnaissance : GARY FLETCHER (AB)
Bourses d’études Gary Caron : BRANDON ALGUIRE (ON)
Bourse d’études Paul et Joyce Chapnick pour le développement des 10 ans et moins : JON KUDJERSKI (ON)

Arbitrage

Prix d’excellence George Rustscheff : ÉDITH LEMAY (QC)
Officiel sur le terrain de l’année : JESSE GREENE (ON)
Prix Erica Gilbert pour l’officiel hors du terrain : RANDY STILL (ON)
Recrue de l’année : NAITONG CHEN (BC)

Programme Récré-tennis

Collectivité recrue : GRANBY, QC (NORMAN ROTHSCHING)
Collectivité de l’année : OAKRIDGE, AB (BERNICE KITCHEN)
Partenaire de l’année : SOCIETY FOR KIDS AT TENNIS (SY SILVERBERG)
Collectivité conviviale de l’année : SAULT STE MARIE, ON (BILL WATTS)

Finances

RECETTES GLOBALES

    DÉPENSES GLOBALES

      SURPLUS DES INTERNATIONAUX DU CANADA (en milliers)

      SUBVENTIONS DE SPORT CANADA

      RECETTES DU DÉVELOPPEMENT DE TENNIS CANADA

        DÉPENSES DU DÉVELOPPEMENT

          DÉPENSES DU PROGRAMME DU DÉVELOPPEMENT DU TENNIS (EN MILLIERS)